Eure-et-Loir (28)

Rencontre entre les élus des communes du PNR du Perche du département d’Eure-et-Loir concernées par la demande d’autorisation, les représentants du PNR du Perche et de la CLE de l’Huisne, et les représentants du SIAAP.

Lors d’une première rencontre avec les représentants du SIAAP, le président du Parc Naturel Régional du Perche, et de la Commission Locale de l’Eau de l’Huisne, avait souhaité que soit organisée une réunion avec les élus des communes concernées par la demande d’autorisation, ainsi que les représentants du PNR et de la CLE de l’Huisne.

Cette rencontre s’est tenue le 25 août 2009, à la salle communale de Cernay.

Rencontre élus

Elle a permis d’échanger les points de vue et des informations sur le thème de l’épandage des boues de stations d’épuration, sur le territoire du PNR du Perche et du SAGE de l’Husine.

Les représentants de 5 communes étaient présents (Cernay, Frétigny, Marolles-les-Buis, Saint-Denis-d’Authou et Saint-Victor-de-Buthon).

3ème chantier d’épandage visité par les élus d’Eure-et-Loir

La dernière des visites de chantier d’épandage organisées par le SIAAP, en prévision de l’enquête publique afférente au dossier de demande d’autorisation, s’est déroulée sur une parcelle autorisée de la commune de Bailleau-l’Evêque.

Cette visite s’est tenue en présence de 2 représentants du conseil général du département, et de 3 conseillers généraux (canton de Chartres Sud-Ouest, canton d’Illiers-Combray, et canton de Lucé).

Viste de chantier

Les représentants de 10 communes concernées par l’extension étaient présents (Abondant, Aunay-Sous-Crecy, Boutigny-Prouais, Dammarie, Lucé, Maillebois, Magny, Saint-Aubin-Des-Bois, Saint-Arnoult-Des Bois, Serville).

M. CHILLES, directeur de l’usine Seine aval, a accueilli les participants, et a présenté le SIAAP, le site de Seine aval et les boues de Seine aval.
Viste de chantier

Les participants ont pu poser leurs questions aux représentants du SIAAP et de SEDE Environnement, tout en constatant le sérieux du travail réalisé par l’ETA CHARRE sur la parcelle agricole. Ils ont pu se rendre compte que les nuisances dégagées par un tel chantier sont limitées.

2ème chantier d’épandage visité par les élus d’Eure-et-Loir

Le 25 août 2009, c’est sous un soleil timide que s’est déroulé la 2ème visite de chantier d’épandage, sur une parcelle autorisée de la commune de Saint-Denis-des-Puits.

Cette visite a réuni 8 participants représentant 7 communes (Bailleau-le-Pin, Brunelles, Cernay, Frétigny, La Loupe, Marolles-les-Buis, Saint-Denis-d’Authou).

Après la présentation du SIAAP, du site de Seine aval et des boues de Seine aval, les participants ont pu mesurer les aspects visuels et olfactifs des chantiers d’épandage, ainsi que le sérieux de l’entreprise de travaux agricole présente, l’ETA DOS REIS.

L’exploitant de la parcelle, l’EARL le GROS FOUR, a ensuite enfoui les boues épandues.

Chantier d’épandage du Boullay-Thierry, visité par les élus d’Eure-et-Loir

Dans le cadre de la demande d’autorisation pour l’extension du plan d’épandage des boues de Seine aval dans le département d’Eure-et-Loir, le SIAAP a invité les élus des communes concernées à participer à une après-midi d’échange, lors de la visite d’un chantier d’épandage.

Trois visites ont été organisées.

La première visite de chantier d’épandage a été réalisée le 21 août 2009, sur une parcelle autorisée de 16 ha, de la commune du Boullay-Thierry.

Le responsable de l’Usine de Production de Boues Déshydratées, a accueilli les élus (10 représentants de 8 communes :  Bailleau-Armenonville, Bû, Challet, Le Boullay-Les-Deux-Eglises, Le Boullay-Mivoye, Le Boullay-Thierry, Ouerre, Tremblay-les-Villages), et trois cadres du conseil général.

Après avoir remercié les participants de leur présence, il a présenté le SIAAP, le site de Seine aval et les boues de Seine aval, puis a expliqué la demande d’extension dans le département d’Eure-et-Loir.

Suite à cette présentation, les participants ont pu poser leurs questions aux représentants du SIAAP et de SEDE Environnement.

Chantier dépandage
L’épandage a été réalisé par l’Entreprise de Travaux Agricole CHARRE, à l’aide d’un épandeur à boue alimenté par un chargeur.
Enfouissement après épandage
A la suite de l’épandage, l’exploitant agricole a effectué le déchaumage et l’enfouissement des boues, à l’aide d’un outil à dents.

Les personnalités présentes ont pu appréhender le déroulement d’un chantier, et apprécier le professionnalisme des intervenants.

Un projet d’extension du périmètre d’épandage des boues de Seine aval en Eure et-Loir

Le SIAAP est sollicité par une trentaine d’agriculteurs d’Eure-et-Loir. Ces derniers souhaitent bénéficier de l’apport de boues de Seine aval, pour fertiliser leurs sols.

Du fait de cette demande, le SIAAP, via son prestataire, SEDE Environnement, a préparé un dossier de demande d’autorisation, intégrant l’ensemble des parcelles proposées par les agriculteurs demandeurs.

Ce dossier a été déposé en préfecture de Chartres, le 2 avril 2009, pour étude de recevabilité.

Si le dossier est déclaré complet et régulier, la procédure de demande d’autorisation pourra être mise en place.