Suivi de campagne

Synthèse du registre 2010 – Département de la Somme

Pour la campagne 2010, 5 407,9 tonnes de boues de Seine aval ont été épandues dans le département de la Somme à une dose moyenne est de 8,6 t/ha.

La surface épandue pour la campagne 2010 est de 626,7 hectares, chez 27 agriculteurs.

41 analyses de terre ont été réalisées sur les 94 parcelles épandues. Un conseil de fertilisation est donné systématiquement à chaque agriculteur afin de préciser les impasses possibles en éléments fertilisants pour les années suivantes.

4 entreprises de transport ont réalisé les livraisons de boues de Seine aval. Ces livraisons se sont terminées le 26 août 2010.

6 entreprises de travaux agricoles ont assurée les épandages dans le département de la Somme. Les épandages ont débuté le 22 juillet pour se terminer le 22 octobre.

Chaque agriculteur utilisateur a reçu les fiches apports précisant les quantités d’éléments apportées par les boues de Seine aval sur chaque parcelle épandue.

SEDE Environnement a réalisé des contrôles des livraisons sur le terrain entre le 22 janvier et le 13 août, et des contrôles des épandages à partir du 27 juillet 2010.

Les services compétents ont réalisé des analyses de boues sur les tas livrés en bordure de parcelles avant épandage.

Synthèse du registre 2010 – Département de la Somme

Synthèse du registre 2010 – Département de l’Oise

Pour la campagne 2010, 9 013,5 tonnes de boues de Seine aval ont été épandues dans le département de l’Oise.

La surface concernée est de 1 058,85 hectares, répartis chez 36 agriculteurs. La dose moyenne d’épandage est de 8,5 tonnes /ha

64 analyses de sols ont été réalisées sur les 109 parcelles épandues. Un conseil de fertilisation est donné systématiquement à chaque agriculteur pour qu’il puisse raisonner ses apports en éléments fertilisants complémentaires.

Dans le département de l’Oise, les agriculteurs mettent à disposition des lieux de stockages « type plateforme » qui permettent d’être moins dépendant des conditions climatiques et des contraintes d’accès aux parcelles lors des livraisons.

Les premiers épandages dans le département ont commencé le 23 juillet 2010.

La siccité moyenne des boues de Seine aval épandue dans le département était de 50,4 % de matières sèches.

Chaque agriculteur utilisateur a reçu en décembre 2010 les fiches apports précisant les quantités réellement apportées par les boues de Seine aval sur chaque parcelle. La fertilisation est raisonnée.
Synthèse du registre 2010 – Département de l’Oise