Suivis et études

Mise en place d’un suivi renforcé sur les sols de Sologne, dans le cadre des épandages de boues de Seine aval dans le département du Cher

Conformément à l’arrêté préfectoral du 6 février 2009 relatif à l’autorisation d’épandage des boues de Seine aval, «  Le SIAAP devra mettre en place une expérimentation sur la base de bandes témoin permettant la réalisation d’un suivi spécifique des épandages de boues et de composts de Seine aval sur les sols de Sologne. Ce suivi devra permettre de quantifier l’impact réel de l’apport de boues et de composts sur les sols et les cultures pour les paramètres N/P/K et pour les éléments traces métalliques. L’objectif à terme ainsi fixé au pétitionnaire est de pouvoir indiquer aux agriculteurs concernés, sur la base de leurs plans de fertilisation, les quantités d’azote et de phosphore qui seront libérées au cours des six années suivant l’épandage. » Continuer la lecture de Mise en place d’un suivi renforcé sur les sols de Sologne, dans le cadre des épandages de boues de Seine aval dans le département du Cher 

Résultat de l’étude de potentiel agronomique des boues de Seine aval 2010-2011

Depuis de nombreuses années, le SIAAP organise régulièrement des campagnes d’analyses approfondies des boues de Seine aval, dans le but de mettre à jour et d’améliorer la caractérisation du produit et d’intégrer ses évolutions dans le raisonnement de la filière d’épandage.

La dernière campagne, débutée en 2010, livre aujourd’hui ses résultats. Continuer la lecture de Résultat de l’étude de potentiel agronomique des boues de Seine aval 2010-2011 

Du compost de boues pour un essai en espace vert – Tapis Horticoles Modulaires

Dans le but de diversifier les débouchés agricoles des boues et de leur compost, le SIAAP et SEDE Environnement ont mené un essai qui a consisté à utiliser du compost de boues dans des tapis horticoles modulaires. Cet essai s’est décliné en 3 phases et a été réalisé en collaboration avec la société Floriades de l’Arnon située à Lury-sur-Arnon dans le Cher. Continuer la lecture de Du compost de boues pour un essai en espace vert – Tapis Horticoles Modulaires 

Suivi renforcé dans les Yvelines

Dans le département des Yvelines, l’épandage des boues de Seine Aval fait l’objet d’un suivi renforcé qui vise à confirmer l’innocuité des épandages des boues épandues pour les sols et les eaux souterraines. Pour le SIAAP, ce suivi a débuté en 2007.

Lors de la réunion annuelle du Comité Départemental de Suivi des Épandages de Boues, les résultats de ce 1er suivi ont été présentés. La DDEA des Yvelines conclut qu’ils sont rassurants quant à l’impact des épandages sur le milieu naturel.

Le périmètre d’épandage des boues de Seine aval dans le département des Yvelines a été revu. Un nouvel arrêté d’autorisation a été signé le 20 juillet 2009.

Dans le cadre de cette autorisation, la DDEA a jugé utile de renouveler ce suivi en en faisant évoluer le protocole, et a mis en place un groupe de travail, au sein du Comité Départemental de Suivi des Épandages de Boues, afin d’établir un nouveau protocole de suivi renforcé.

La 1ère réunion du groupe de travail sur le suivi renforcé des épandages de boues s’est tenue le 5 octobre 2009. Elle a eu pour objet d’initier la réflexion sur le protocole de suivi renforcé.

La réunion du 10 décembre 2009 a permis de finaliser le projet de protocole du suivi renforcé.

Aujourd’hui, le SIAAP travaille avec l’hydrogéologue agréé du groupe de travail sur le suivi renforcé des épandages de boues à la désignation de la parcelle qui fera l’objet du suivi.

Ensuite, un travail commun avec l’AgroParisTech permettra de déterminer les horizons de sol dans lesquels les prélèvements seront réalisés.

Ce nouveau suivi renforcé fera l’objet d’un arrêté préfectoral, établi par la DDEA et soumis à Madame la Préfète, pour une entrée en vigueur au printemps 2010.