Suivis et études

Épandage des boues de Seine aval : des parcelles agricoles témoignent…

Le sol contient naturellement des Eléments-Traces Métalliques (ETM) issus de la roche-mère sur laquelle il s’est formé mais d’autres apports, qu’ils soient naturels ou non, participent également à la teneur du sol : érosion éolienne des sols, éruptions volcaniques, retombées atmosphériques issus de l’activité industrielle et des différents moyens de transport. D’autre part, pour les sols cultivés, les apports de matières fertilisantes, de pesticides et de Produits Résiduaires Organiques (PRO) contribuent également aux teneurs en ETM des sols. C’est pourquoi l’épandage des PRO, dont les boues urbaines, est encadré par une réglementation très stricte et implique un suivi agronomique régulier. 

Le SIAAP, en tant que producteur de boues urbaines, va au-delà des obligations réglementaires et déploie des moyens pour un suivi approfondi. Avec la mise en place, chaque année, de parcelles témoins, le SIAAP souhaite maîtriser l’impact des épandages des boues de Seine aval sur les sols récepteurs et les cultures. Continuer la lecture de Épandage des boues de Seine aval : des parcelles agricoles témoignent… 

Bilan du suivi renforcé dans les Yvelines

Les épandages de boues de Seine aval dans le département des Yvelines sont autorisés par l’arrêté préfectoral n°SE09-000093 du 20 juillet 2009, pour une surface de 1 360,62 ha, dont 1 291,19 ha épandables (surfaces actualisées au bilan agronomique 2015). L’article 2 de l’arrêté d’autorisation prescrit la mise en place d’un suivi renforcé, dont l’objectif est d’évaluer l’impact des épandages de boues de Seine aval sur les teneurs en éléments fertilisants et Eléments-Traces Métalliques (ETM) des sols. Continuer la lecture de Bilan du suivi renforcé dans les Yvelines